Je rendis compte de ceci il mon confesseur qui me demanda d‘écrire ce que Notre Seigneur voulut! que Ion fasse.

Plus tard, par le moyen d’une communication intime, Notre Seigneur me dit, en se plaignant : «Ils n’ont pas voulu écouter ma demande... ! Comme le Roi de France, ils s’en repentiront et ils le feront, mais ce sera bien tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l’Église. Le Saint-Père aura beaucoup à souffrir»

 

 

Explication : FATIMA ET PARAY-LE-MONIAL


La mention du roi de France vient ajouter une dernière touche au parallélisme des apparitions de Fatima avec les visions de Paray-le-Monial.

Le 21 juin 1689 en effet, sainte Marguerite-Marie écrit à la mère de Saumaise: «Ce divin Cœur de Jésus désire, s’il me semble, entrer avec pompe et magnificence dans la maison
des princes et des rois pour y être honoré autant qu’il a été outragé, méprisé et humilié en sa Passion... Fais savoir au fils aîné de mon Sacré-Cœur - parlant de notre roi - que, comme
sa naissance temporelle a été obtenue (par sa mère, Anne d’Autriche) par la dévotion aux mérites de ma sainte Enfance, de même il obtiendra la naissance de gloire et de
grâce par a consécration qu’il fera de lui-même à mon Cœur adorable, qui veut triompher du sien et, par son entremise de celui des grands de la terre.. pour le rendre triomphant de tous les ennemis de la sainte Eglise ».

 

On trouve donc, à Fatima comme à Paray, l’annonce d’effets temporels conditionnés par une consécration, et par la communion, ici des cinq premiers samedis, là des premiers vendredis. Et de fait, ici comme là, c’est bien la même spiritualité de réparation, en union au sacrifice du Christ dont la communion eucharistique est à la fois le Mémorial et le gage.
La consécration demandée par Notre-Seigneur à Louis XIV ne s’est pas faite, et les promesses n’ont pas été réalisées. La conversion de la Russie, annoncée, ne s’est pas encore accomplie ; mais il faut remarquer aussi que les conditions demandées par la Sainte Vierge n’ont pas été remplies complètement : consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Pape et les évêques du monde entier, et approbation par le Saint Siège de la pratique des premiers samedis du mois.

mmaculé de Marie par le Pape et les évêques du monde entier, et approbation par le Saint Siège de la pratique des premiers samedis du mois.